Cabinet d'Ostéopathie de la Côtière 

Le miracle de l'emmaillotage

Vous vous souvenez de ces images de bébés emmaillotés au début du 20e siècle dans les campagnes ? Cette pratique, loin d'être rétrograde, revient même à la mode, revue et corrigée. Elle aurait des vertus pour apaiser bébé et améliorer son sommeil. Alors pour ou contre les bébés enroulés ?

Emmailloter le bébé, c'est le mettre dans une couverture de manière à limiter ses mouvements. Avantages et inconvénients de cette pratique.

Une pratique ancestrale qui revient

La pratique de l'emmaillotement est très répandue depuis l'Antiquité. Elle était très pratiquée notamment au 18e siècle pour protéger les bébés du froid mais aussi dans l'idée d'aider le développement du corps. La pratique a été néanmoins très critiquée par les médecins de l'époque car jugée rétrograde. Il faut dire que l'on n'hésitait pas alors à placer une planche de bois entre les jambes du bébé pour les bloquer où accrocher le bébé emmailloté à un clou pour le garder (voir à ce propos le dossier de la réunion des musées nationaux sur cette pratique à travers l'histoire) !

Heureusement, la technique a depuis bien évolué. D'ailleurs, si l'emmaillotement a perdu du terrain en France, il est toujours très courant aux Etats-Unis. Et aujourd'hui, il semble revenir dans l'Hexagone.

Des vertus pour le sommeil de bébé

Les problèmes de sommeil sont fréquents : 31 % des bébés ont des nuits perturbées et 27 % ont des difficultés d'endormissement. L'emmaillotement est-il une solution ? Les réactions des mamans sont en tout cas dithyrambiques sur les forums de discussion : des bébés qui ne trouvaient pas le sommeil se sont endormis quasiment instantanément, d'autres qui se réveillaient passent pratiquement des nuits complètes…

En fait, il semble effectivement que l'emmaillotement facilite le sommeil de bébé. Cette position pourrait lui rappeler les limites du ventre de maman et calmer ainsi des angoisses : car le fait de se retrouver dans un grand lit vide, plein d'espace est un stress pour bébé.

De plus, les réveils nocturnes sont parfois liés à des mouvements désordonnés des bras, le "réflexe de Moro". L'emmaillotement permettrait alors de faire disparaître la cause, favorisant le sommeil.

Emmaillotement : quels inconvénients ?

Si l'emmaillotement a été très décrié au 18e siècle par certains médecins, ce n'est plus le cas aujourd'hui, depuis que la technique a évolué. L'usage est limité à la nuit, le bébé n'est pas totalement entravé, et notamment les jambes sont libres : pas de risque de limiter le développement musculaire ou d'augmenter les problèmes de luxation de la hanche.

Seul problème : déshabituer bébé. Lorsqu'il a pris l'habitude de s'endormir de cette façon, difficile de changer ce rituel en grandissant. Les professionnels conseillent d'y aller progressivement : en laissant d'abord un bras libre, puis le second…